Aelberts, J., Lettre, 1929

Type de document
Lettre
Cote
III(3)-242/V
Description
Lettre à André Gide, du 1er novembre [19]29, envoyée de Liège, Belgique, sur papier à en-tête « Éditions de la lampe d’Aladdin/ 14, avenue Reine Élisabeth/ Liège », 2 feuillets dactylographiés avec rajouts autographes de J. Aelberts.

Détails

Auteur(s)
Expéditeur
Destinataire
Date
Type de texte
Dactylographie
Notes
Dans cette lettre, l’éditeur fait part de sa stupeur à réception du message précédent. Il se demande même si Gide ne l’a pas pris pour une autre personne et n’aurait pas interverti les enveloppes d’expédition. Il développe longuement l’historique de ses propositions pour constater qu’elles ont presque toutes été refusées. Nous apprenons au passage que l’édition des Lettres à Divers sont adressées à Paulhan, 1, à Rouveyre, 6, à Mauriac, 2, à Poucel, 2, à Ferrari, 1, à Gosse, 1, à Rathenau, 1, à Thérive, 1, à X..., 1 à Strowski, 1. Il rappelle qu’il a payé, en août 1926, des textes parvenus seulement en juin 1929. Si une lettre intermédiaire, avant celle de Gide, supra manque dans la collection, celle-ci y supplée, son signataire indiquant qu’elle comportait une proposition : publier en deux ouvrages la matière en question, de manière à ce que Gide reçoive plus de droits d’auteur. Il avait cru que le conseil de se reporter au Voyage du Congo afin d’en extraire des passages, comportait une implicite reconnaissance de droits. Il avoue avoir fait « commande du papier nécessaire ». Il a déboursé 3200,00 frs pour achat de matériaux dont il ne sait à quel emploi il pourrait les affecter. Ses précédents projets [?] Il n’y a qu’à relire ses lettres, s’écrie l’éditeur. Il ajoute, de sa main, qu’il se met à l’entière disposition de Gide, pour « liquider cet arriéré ».
Crédits
Fondation Catherine Gide